Médicaments

Prolia

Prolia (denosumab) est un médicament biologique utilisé pour traiter et prévenir l’amincissement des os (appelé ostéoporose) et d’autres maladies où la perte de masse osseuse est préoccupante.

Prolia est un type de protéine appelé anticorps monoclonal qui agit en perturbant un processus naturel dans le corps qui décompose les os. Cela donne à un processus naturel différent qui construit les os une chance d’aller de l’avant et d’augmenter la densité osseuse.

Prendre Prolia

Prolia est disponible en seringue préremplie avec une dose normale de 60 mg. Il est pris une fois tous les 6 mois par injection. L’injection est généralement administrée par un médecin ou une infirmière.

Pour aider à construire les os, les patients doivent prendre du calcium et de la vitamine D tout en prenant Prolia. Les médecins diront à leurs patients la bonne quantité de calcium et de vitamine D à prendre. Les patients doivent prendre tous les suppléments exactement comme prescrit par leur médecin.

Tests et risques importants

Essai de densité minérale osseuse (DMO)

Les médecins doivent surveiller la réponse des patients prenant Prolia. Ceci est fait avec un test de densité minérale osseuse, généralement une fois tous les 1 à 3 ans.

Risque d’infection

Prolia peut rendre la lutte contre les infections un peu plus difficile. Les patients qui développent une fièvre ou pensent avoir une infection sont invités à en informer leur médecin.

Risque d’un problème rare avec la mâchoire

Prolia a été associé à un problème très rare avec la mâchoire appelée ostéonécrose. Ce problème est parfois vu après le travail dentaire. Les patients doivent informer leur médecin s’ils développent une douleur soudaine dans la mâchoire.

Risque de consommation d’alcool

On sait que l’alcool augmente le risque de fracture en diminuant la densité minérale osseuse et en favorisant l’ostéopérose.

Les patients qui sont prescrits Prolia doivent arrêter de boire de l’alcool, ou au moins réduire considérablement la quantité d’alcool qu’ils boivent.

Science

Fonctionnement de Prolia

Le corps dispose d’un processus continu appelé remodelage osseux où les os sont constamment décomposés (résorption osseuse) et reconstruits.

Les os sont décomposés par un type de cellule appelé ostéoclastes et sont construits de nouveau par un type de cellule appelé ostéoblastes.

Chez les patients atteints d’ostéoporose, trop d’os se décompose trop rapidement.

Avant que les ostéoclastes mûrissent et soient capables de décomposer les os, ils sont appelés pré-ostéoclastes. Ces pré-ostéoclastes ont un récepteur spécifique sur leur surface cellulaire appelé RANK (Receptor Activator of Nuclear Factor Kappa B). Lorsque RANK est activé par une protéine appelée RANKL (RANK-ligand), les préostéoclastes deviennent des ostéoclastes à dissolution osseuse.

Prolia est une protéine appelée anticorps monoclonal qui se lie au ligand de rang. Cela empêche le ligand de se lier aux pré-ostéoclastes et empêche ainsi leur maturation en ostéoclastes. L’effet est que le processus de résorption osseuse est ralenti, et le corps a plus de temps pour s’accumuler et renforcer ses os.

Le corps produit une substance appelée ostéoprotegérine qui fait une chose similaire à Prolia en empêchant les pré-ostéoclastes de mûrir en ostéoclastes. Chez certains patients atteints d’ostéoporose, cette substance se trouve à des concentrations plus faibles et c’est en partie la raison pour laquelle leurs os se décomposent trop rapidement.

Sécurité

Effets secondaires

Les patients prenant Prolia doivent en parler à leur médecin s’ils sont préoccupés par des effets secondaires.

L’effet secondaire le plus commun de ce médicament sont les éruptions cutanées et les problèmes avec la peau.

Les patients doivent informer leur médecin s’ils développent une éruption cutanée pendant la prise de Prolia, développent des douleurs à la mâchoire ou éprouvent des crampes musculaires, des contractions ou une faiblesse.

Les effets secondaires possibles comprennent :

  • Éruption cutanée — Prolia peut provoquer une éruption cutanée, des démangeaisons ou une peau sèche.
  • Douleurs musculaires et osseuses — Prolia peut causer des douleurs osseuses, musculaires ou articulaires
  • Faible en calcium — Prolia peut très rarement abaisser le calcium dans le sang. Les patients doivent informer leur médecin s’ils développent :
    • Des picotements dans les mains, les pieds ou autour de la bouche
    • Crampes musculaires ou contractions
    • Faiblesse musculaire
  • Problème de mâchoire — Prolia a très rarement été associé à un problème de mâchoire appelé ostéonécrose

Prolia ne doit pas être pris pendant la grossesse ou l’allaitement. Les patients qui deviennent enceintes doivent cesser de prendre ce médicament et contacter leur médecin.

Qui ne devrait PAS prendre Prolia

Les personnes qui ne devraient PAS prendre Prolia comprennent :

  • Ceux qui sont allergiques au Prolia ou à tout ingrédient du médicament
  • Femmes enceintes ou allaitantes

Toute personne qui devient enceinte pendant la prise de Prolia doit en informer immédiatement son médecin.

Quand appeler un médecin

Les patients prenant Prolia doivent appeler leur médecin s’ils se sentent malades et veulent arrêter, ou s’ils sont préoccupés par des effets secondaires.

D’autres raisons d’appeler un médecin pendant la prise de Prolia comprennent :

  • Picotements dans les mains, les pieds ou autour de la bouche
  • Devenir enceinte ou planifier une grossesse
  • Nouvelle douleur intense dans la mâchoire
  • Crampes musculaires, douleur ou faiblesse
  • Fièvre ou infection possible

Vidéo

Regardez le rhumatologue canadien, le Dr Andy Thompson, présente Prolia dans cette courte vidéo :

Regardez la rhumatologue canadienne, la Dre Angèle Turcotte, présente Prolia dans cette courte vidéo :

Numéro d’identification du médicament (DIN)

02343541 (Injection)