Médicaments

Cymbalta

Cymbalta (Duloxetine) est un médicament utilisé par les rhumatologues pour traiter différents types de douleurs telles que la douleur neuropathique et la fibromyalgie.

Cymbalta est surtout connu comme un antidépresseur et pour ses diverses applications en psychiatrie.

Cymbalta appartient à une classe de médicaments appelés inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-norépinéphrine (ISRS).

Prendre Cymbalta

Cymbalta est disponible en différentes capsules de force. Une dose initiale typique est de 30 à 60 mg, prise une fois par jour.

Tests et risques importants

Tests sanguins

Les patients qui prennent Cymbalta doivent subir des analyses sanguines occasionnelles à la demande de leur médecin. Il est important de s’assurer que Cymbalta n’irrite pas le foie.

Risque de combinaison avec de l’alcool

Boire de l’alcool pendant la prise de Cymbalta n’est pas recommandé car il peut irriter le foie. Il est conseillé aux patients d’éviter complètement l’alcool, ou à tout le moins, de limiter considérablement la quantité d’alcool qu’ils boivent.

Arrêtez lentement

Si un patient doit cesser de prendre Cymbalta, il vaut mieux le faire lentement sur une semaine ou deux. Les patients doivent coordonner avec leur médecin s’ils veulent arrêter de prendre ce médicament.

Science

Comment fonctionne Cymbalta

Cymbalta est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine-norépinéphrine, ou SNRI. La sérotonine et la norépinéphrine sont deux neurotransmetteurs naturels qui coordonnent les signaux dans le cerveau et d’autres parties du système nerveux. On sait qu’ils affectent l’humeur et qu’ils sont impliqués dans le contrôle de l’expérience de la douleur.

Après la libération de la sérotonine et de la norépinéphrine par les neurones (cellules du cerveau et des nerfs) pour aider à transmettre un signal, ils rentrent dans les cellules dans un processus appelé recapture où ils sont stockés et ne sont plus actifs.

En tant qu’inhibiteur de la recapture, Cymbalta bloque ce processus et augmente ainsi les niveaux de sérotonine libre et de norépinéphrine dans le corps, où ils continuent à jouer un rôle actif dans la transmission des signaux nerveux.

L’augmentation des taux de ces neurotransmetteurs s’est révélée bénéfique chez les patients souffrant de dépression et d’anxiété, et il a également été démontré qu’ils améliorent les symptômes de la douleur éprouvée par les patients atteints de fibromyalgie et d’autres types de douleur neurologique.

Les scientifiques ne savent pas exactement comment Cymbalta aide à améliorer la fibromyalgie et la douleur neurologique, mais ces conditions ne sont pas très bien comprises non plus !

Les scientifiques pensent que ce type de douleur est due à des changements dans le système nerveux qui provoquent trop de signaux à feu le long des voies de la douleur. On pense que les niveaux accrus de sérotonine et de norépinéphrine causés par Cymbalta servent à calmer ces signaux. Le résultat est une réduction de la douleur ressentie par le patient.

Sécurité

Effets secondaires

Nausées, somnolence, insomnie et vertiges sont les effets secondaires les plus courants de Cymbalta.

Cymbalta peut irriter le foie. Des tests sanguins occasionnels aident les médecins à surveiller cela. Les patients sont invités à éviter l’alcool pour éviter d’irriter le foie et minimiser le risque de cet effet secondaire.

D’autres effets secondaires possibles comprennent :

  • Nausées et constipation — Cymbalta peut causer des douleurs à l’estomac, des nausées ou des vomissements. Il peut également causer la sécheresse de la bouche et la constipation
  • Vertiges et confusion — Cymbalta peut rendre les gens étourdissements. Il peut rarement causer de l’agitation ou de la confusion.
  • Vision floue — Cymbalta peut causer une vision floue. Les patients doivent informer leur médecin s’ils ont un glaucome avant de commencer ce médicament.
  • Tension artérielle — Cymbalta peut rarement provoquer une augmentation de la pression artérielle. Les médecins surveilleront ça. Les patients doivent informer leur médecin s’ils ont une pression artérielle élevée.
  • Augmentation de la transpiration — Cymbalta peut rarement provoquer une augmentation anormale de la transpiration.
  • Maux de tête — Cymbalta peut rarement causer des maux de tête.
  • Problèmes de vessie — Cymbalta peut entraîner la rétention d’urine et la difficulté à vider.

Cymbalta n’a pas été étudié pendant la grossesse. Les patients doivent indiquer à leur médecin s’ils envisagent de tomber enceinte ou s’ils allaitent.

Qui ne devrait PAS prendre Cymbalta

Les personnes qui ne devraient PAS prendre Cymbalta comprennent :

  • Patients atteints d’une maladie du foie
  • Patients ayant des problèmes d’abus d’alcool

Les patients qui veulent arrêter de prendre Cymbalta devraient parler à leur médecin. Il est préférable d’arrêter de prendre ce médicament lentement.

Quand appeler un médecin

Les personnes prenant Cymbalta devraient appeler leur médecin si elles se sentent malades et veulent arrêter, ou si elles sont préoccupées par des effets secondaires.

D’autres raisons pour les patients prenant Cymbalta pour appeler un médecin comprennent :

  • Vertiges, confusion ou agitation
  • Vision floue
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Douleurs sévères à l’estomac
  • Grossesse ou planification d’une grossesse

Vidéo

Regardez la Dre Angèle Turcotte, rhumatologue canadienne, présenter Cymbalta dans cette courte vidéo :